Le fond de l'affaire


 

Pensions impayables?
On nous le répète à l'envi : l'augmentation du nombre de pensionnés impose un relèvement de l'âge de la retraite pour, à la fois, diminuer les dépenses (diminuer le nombre de pensionnés) et augmenter les recettes (allonger la durée de cotisation). Mais les néo-libéraux aiment bien les fausses évidences.

Lorsque nous sommes confrontés à une augmentation importante d'une de nos dépenses, que faisons-nous? Nous comparons le nouveau montant à nos revenus et vérifions que, compte tenu des autres dépenses, nous pouvons supporter l'augmentation. Si l'augmentation de cette dépense est inférieure à l'augmentation de nos revenus, on ne voit pas, a priori, pourquoi et où il pourrait y avoir un problème.

Appliqué au problème des pensions, ce raisonnement très simple donne ceci:
En trente ans (1983-2013), la population de 65 ans et plus a augmenté de 42% tandis que la richesse produite annuellement (le PIB en volume) augmentait de 106%. On ne voit pas très bien où est le problème.

Dans les trente ans qui viennent, les projections démographiques prévoient une nouvelle augmentation de 62% suivie d'une stabilisation et d'une décrue après, mais si le PIB continue à croître comme il a crû au cours des trente années écoulées, on ne voit toujours pas où est le problème...
Dès lors, le dossier des pensions ne paraît pas être un problème économique mais un problème politique de répartition de la richesse, car en diminuant les pensions, on diminue la part du travail dans la richesse produite. C'est tout profit pour les actionnaires.

Et puis, allonger le nombre d'années de cotisation en reculant l'âge de la pension, fait très vite apparaître un problème humain: à 50 ans, les Belges ont une espérance de vie en bonne santé de 20,5 ans en moyenne.

Source: EUROSTAT
http://appsso.eurostat.ec.europa.eu/nui/submitViewTableAction.do
PIB et principaux composants - volumes [nama_gdp_k]
Population au 1er janvier par grand groupe d'âges et sexe (demo_pjanbroad)

Helpdesk

Maxime

Les Etats-Unis sont passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation.

Albert Einstein

Un p'tit plus

Manuel Valls en manif à Madrid (France Inter, Charline Vanhoenacker, 11/02/2019)

Lire la suite...