Le fond de l'affaire


 

NV-A : retour au XIXe siècle

La NV-A souhaite modifier la loi sur les heures d'ouverture des magasins afin d'élargir la plage horaire d'ouverture légalement autorisée et supprimer le jour de fermeture hebdomadaire.

Le raisonnement de la NV-A est simple. Il y a de plus en plus de familles avec deux revenus. Il devient dès lors difficile de faire ses courses quand les magasins ferment à 20h et ne sont ouverts que le samedi. Ouvrir plus longtemps et 7 jours sur 7 permettrait aux commerçants de vendre davantage et à la population de se simplifier la vie.
Les organisations professionnelles des classes moyennes et des indépendants, au Nord comme au Sud, y sont opposées. Pas besoin de faire un dessin : que resterait-il de vie privée à un commerçant obligé de travailler 7 jours sur 7 et jusque 21h ? Ces organisations prônent plutôt le développement du e-commerce chez les indépendants. Notons au passage que le jour de repos hebdomadaire a été arraché de haute lutte par les indépendants dans les années '60.
Alors, « à qui profite le crime ? » Aux multinationales de la distribution qui, elles, peuvent engager du personnel pour le travail posté. Le processus est bien connu : installation d'une grande surface, élimination des épiceries de quartier puis implantation dans les quartiers des Carrefours-Express et autres Proxy-Delhaize. Avec en prime, la disparition des réseaux de distribution permettant aux agriculteurs d'échapper à l'emprise de l'agro-industrie avec les conséquences connues sur la qualité de notre alimentation.
Et tout cela au nom de la « théorie » libérale basée sur le sempiternel argument : accroître l'offre permettra de vendre plus. Cela fait 40 ans que les néo-libéraux nous bassinent les oreilles avec ce genre de discours basés sur l'idée que l'offre à elle seule crée la demande. Ils n'ont peut-être pas tort. Bon Dieu ! Mais c'est bien sûr ! Voilà pourquoi il y a si peu de Ferrari ou de Rolls-Royce place St-Jean-Berchmans à Molenbeek : ces constructeurs n'y ont pas de magasin !

 

Helpdesk

Maxime

Les hommes sont par nature absurdes et pitoyables, mais si l'expérience vous rend un jour indulgent, vous verrez qu'ils vous donneront davantage matière à rire qu'à pleurer.

S. Maugham, Les Quatre Hollandais

Un p'tit plus

Manuel Valls en manif à Madrid (France Inter, Charline Vanhoenacker, 11/02/2019)

Lire la suite...