Le fond de l'affaire


 

Le prix des médicaments

En juin dernier, en France, Médecin du Monde lançait une campagne choc pour dénoncer le prix des médicaments avec des phrases comme : « Une leucémie c’est en moyenne 20 000% de marge brute », « Bien placé, un cancer peut rapporter jusqu’à 120 000 euros. », « Le mélanome c’est quoi exactement ? C’est 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. »

Médecine ou commerce ? Faut-il choisir ?

Naima Regueras (membre du service Recherche et Développement de la Mutualité chrétienne) a publié un article intéressant dans la revue Démocratie d'octobre 2016 (1).

En 10 ans (2004-2014), le coût moyen d'une hospitalisation restant à charge du patient est passé de 1.290€ à 1461€ (+13%) en chambre individuelle et de 377€ à 281€ (-25%) en chambre double ou commune.
Pourquoi de telles différences ?

Profits ou santé?

Le 27 juillet dernier, l'Endocrine Society (18.000 scientifiques membres) a écrit (http://bit.ly/2bnmmtq) à la Commission européenne pour dénoncer les critères retenus pour définir un perturbateur endocrinien et publiés en juin dernier avec plus de deux ans de retard. Ces critères sont beaucoup trop restrictifs pour garantir une réelle protection de la santé.
source : Alternatives Economiques n°360, p.57

Ca marche!

A force d'être montrées du doigt par les ONG, les chaînes de fastfood comme MacDo ou Pizza Hut ont annoncé leur intention de ne plus utiliser de volailles élevées aux antibiotiques.
source : Alternatives Economiques n°360, p.10

VOUS ÊTES FOUS D'AVALER ÇA !

Un industriel de l'agroalimentaire dénonce

 Christophe BRUSSET, Flammarion Document, 2016, 261 p.

En 30 chapitres, Christophe Brusset vous explique et vous montre combien la nourriture que vous achetez dans votre supermarché favori peut être de mauvaise qualité, trafiquée et, très souvent, toxique. Le tout est dit sur un ton humoristique, léger et ironique, avec le récit de dialogues entre lui et des collègues ou des vendeurs. C'est, à certains moments, drôle de surréalisme. Il y a longtemps que je ne me fais plus d'illusion sur l'industrie agroalimentaire mais je ne m'imaginais pas que la dictature du dividende pouvait pousser des individus aussi loin. Heureusement, le livre se termine par « un guide de survie en magasin ».

Helpdesk

Maxime

Si les dénominations ne sont pas correctes, les discours ne sont pas conformes à la réalité, et si les discours ne sont pas conformes à la réalité, les actions entreprises n'atteignent pas leur but.
Confucius

Un p'tit plus

Manuel Valls en manif à Madrid (France Inter, Charline Vanhoenacker, 11/02/2019)

Lire la suite...