Le fond de l'affaire


 

Pétrole et nature, même combat ?

Lampiris a fait parvenir un mailing à ses clients, leur proposant de leur payer la moitié de leur cotisation à Natagora…(voir ci-dessous)

Et en plus, être membre de Natagora permet d'avoir des réductions dans plusieurs chaînes commerciales européennes.

Malaria, bis

Lecteur attentif et assidu du site, vous vous souvenez certainement de l'article « Malaria Business » dans lequel l'industrie pharmaceutique et l'OMS étaient pointés du doigt. Eh bien, nous avons un nouvel exemple.

A votre santé : additifs alimentaires et pesticides

L'équivalent français de Test Achats, l'UFC Que Choisir a passé au crible plus de 300 additifs alimentaires autorisés. Le bilan est inquiétant.
Se basant sur des travaux de l'Agence européenne de sécurité des aliments (AESA), l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'UFC Que Choisir est arrivée à la conclusion que, sur plus de 300 additifs autorisés, 87 sont à éviter. (Voir : Le Vif, 23-10-2018)

Herbalife, partenaire des Diables rouges: "Des produits aux allégations trompeuses"
Après le chanteur chargé de créer la future chanson des Diables et auquel d'aucuns reprochent ses propos déplacés sur les femmes et ambigus sur la drogue, voici que l'Union Belge de Football se fait remonter les bretelles par la RTBF. Voici l'article publié sur le site de la RTBF :

Service minimum à la SNCB : loi ou sketch ?

C'est la question que s'est posé Olivier Maingain (DéFi) lors des débats parlementaires préalables au vote du projet de loi, tant ce texte est mal torché. Et pourtant il a été voté.

lire la suite

L'avenir énergétique de la Belgique sera nucléaire jusqu'en 2050 !

Nos très chers ministres de l'énergie (la MR Marie-Christine Marghem au fédéral, la CdH Céline Fremault, le MR Jean-Luc Crucke et l'Open VLD Bart Tommelein au régional) ont décidé de lancer une vaste consultation sur l’important sujet qu'est la politique énergétique.

Perturbateurs endocriniens
Le 4 juillet dernier, les EM ont approuvé le projet de définitions des perturbateurs endocriniens, première étape d'une réglementation.

Petit exercice d'information avec l'Afsca

Le 22 août dernier, Trends Tendance publiait sur son site un communiqué Belga sous le titre : « Les produits Lotus aussi retirés de la vente en Belgique »
Le voici dans son intégralité, une fois n'est pas coutume. Avec quelques remarques.

Glyphosate: tous contaminés

L'ONG Générations Futures a réalisé un test d'urine sur un échantillon de 30 personnes de 8 à 60 ans, citadines ou rurales, dont l'alimentation est ou non biologique. Chez toutes, l'analyse a révélé des résidus de glyphosate, substance classée "cancérogène probable" par une agence de l'ONU. Dans 29 échantillons sur 30, la concentration est supérieure à la concentration maximale admise pour un pesticide dans l’eau distribuée.
Combien d'avis scientifiques indépendants faudra-t-il à la Commission européenne pour, enfin, interdire cette molécule ?
source : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_glyphosate-100-des-personnes-testees-avaient-les-urines-contaminees?id=9573797 RTBF avec AFP Publié 6 avril 2017 à 10h05

De plus en plus de Bruxellois renoncent à faire valoir certains droits sociaux

Avoir des droits, c'est bien ... Pouvoir les faire valoir, c'est mieux. Selon l'Observatoire bruxellois de la Santé et du Social, de plus en plus de Bruxellois renoncent à faire valoir certains droits comme le droit au chômage, au logement ou à une formation. La raison ? La complexité et le changement régulier des législations. Et puis, l'administration n'est pas toujours à la hauteur : « Les informations sont erronées, contradictoires, on se rend compte que les demandeurs sont souvent renvoyés d’une institution à une autre, à tel point qu’elles atteignent un seuil de démarches au-delà duquel elles ne veulent même plus demander."
source: Philippe Carlot http://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_de-plus-en-plus-de-bruxellois-renoncent-a-faire-valoir-certains-droits-sociaux?id=9571256 Publié le lundi 03 avril 2017 à 10h53

"Un chef de train réprimandé pour avoir débarqué une personne en chaise roulante à Schuman"


C'est sous ce titre que Céline Biourge raconte une anecdote intéressante. La gare de Bruxelles-Schuman vient d'être rénovée (coût : 75Mio€). Mais on a oublié les rampes de quai qui permettent aux personnes à mobilité réduite de monter dans ou descendre du train. Certains trains en sont pourtant équipés mais il est interdit de les utiliser.

Helpdesk

Maxime

Je ne comprends décidément pas pourquoi il est plus glorieux de bombarder une ville que d'assassiner quelqu'un à coups de hache.

Dostoïevski

Un p'tit plus

Faut-il taxer les pollueurs? (France-Inter, Guillaume Meurisse, 07/11/2018)
Lire la suite...