Le fond de l'affaire


 

La face cachée de la Flandre

L'excellent site DaarDaar a publié récemment un article de Het Laatste Nieuws, journal tiré à 300.000 exemplaires. Le titre de cet article dit tout : « Perturbations dues à la grève : un problème de riches ».


Mais le plus intéressant ne réside pas là. Il réside dans l'image de la Flandre qui ressort d'une enquête menée par le journal :
Lorsque notre journal a lancé un appel, début février, pour trouver des couples de salariés qui pataugent pour éviter de boire la tasse, il a obtenu un nombre effrayant de réactions. Que de bons citoyens qui ne comprennent pas ce qu’ils ont mal fait, ni pourquoi les fins de mois sont de plus en plus longues. Tous ont réagi anonymement, un peu gênés. Et c’est logique, car personne n’aime faire figure de loser dans une société où les gens passent leur temps à poster sur Instagram ou Facebook leurs repas dans les restaurants les plus branchés, leurs city-trips à la mode ou leurs séjours trop cools au ski.

On comprend mieux les succès de la NV-A et du VB. La Flandre riche, moderne et triomphante que nous vendent les médias et les politiciens, n'est pas celle de nombreux de nos concitoyens du Nord du pays.

Source : DaarDaar, 13-02-2019
Auteur Frank Depoorter
Traducteur Fabrice Claes

Helpdesk

Maxime

Il vaut mieux ne rien faire que faire sans cesse des riens.

Un p'tit plus

Manuel Valls en manif à Madrid (France Inter, Charline Vanhoenacker, 11/02/2019)

Lire la suite...