Le fond de l'affaire


 

La réforme de l'impôt des sociétés coûtera de l'argent à l'Etat
La réforme de l'Isoc coûtera bel et bien de l'argent à l’État car le taux d'imposition des bénéfices diminuera significativement.
Le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) ne s'en cachait d'ailleurs pas : "pour moi, cette réforme peut coûter de l'argent à l'État". D'après le magazine Trends, cette réforme n'est pas renversante. Certains la qualifient même de chipotage. Question de point de vue car le taux nominal (c'est-à-dire théorique) sera quand même ramené à 25% (20% pour la première tranche de 100.000€ de bénéfice pour les PME) à l'horizon de 2020.

Les principales mesures du nouveau président français

Alternatives économiques a publié dans son dernier numéro une synthèse en 20 mesures de la politique économique que compte mettre en œuvre le nouveau président français. En voici l'essentiel.

L'Observatoire critique des Médias de Tout Autre Chose

vous présente son Grand Jeu Concours de l'été

 

Le soleil darde ses rayons. Votre épiderme prend une couleur de plus en plus foncée. Coincé entre la bouteille de rosé et celle de blanc, votre électro-encéphalogramme ondule mollement. Vos neurones affichent « game over » les uns après les autres. Ils sombrent tous dans la somnolence… Tous ?
Non ! Pas Tous ! Car Sainte RTBF veille sur vous! Grâce à ses « séquences à faire peur », elle vous tient en haleine !

Une interview de Paul Jorion sur France Inter
France Inter nous a proposé ce lundi 7 août 2017, une interview intéressante de Paul Jorion, anthropologue, sociologue, professeur associé à l’Université Catholique de Lille. Diplômé de l'ULB, il a mené une carrière académique, puis dans la finance pour revenir à la carrière académique. Il a publié, peu de temps avant le déclenchement de la crise des sub primes, un livre intitulé « Vers la crise du capitalisme américain », dans lequel il annonçait une crise financière imminente qu'aucun économiste officiel n'avait vu arriver. A écouter d'abord ici et puis là (l'interview est en deux parties; pour la 2e partie, choisir l'émission du 7/8/2017).
N'hésitez pas : cela va vous changer de Bruno Colmant.

Voici les principaux extraits.

Quand La Première traite de la hausse du minerval des étudiants étrangers.
Du 20 avril au 3 mai, les rectorats de l’ULB et de l’UCL ont été occupés par des étudiants, soutenus par certains travailleurs, chercheurs et académiques des universités concernées ainsi que par différentes associations, pour protester contre la hausse décidée du minerval des étudiants étrangers hors Union européenne.

Helpdesk

Maxime

Redouter l'ironie, c'est craindre la raison.