Le fond de l'affaire


 

Panama Papers : encore un pétard qui fait pschittt ?

732 Belges impliqués dans cette fraude fiscale à grande échelle, 202 inspections approfondies, 175.000€ récupérés par l'ISI, tel est le bilan après un an. Motif ? Manque de collaboration des journalistes qui détiennent les documents originaux et en l'absence des documents originaux, pas moyen de vérifier la fiabilité des informations. A quoi sert ce genre de publication – la fraude fiscale des grandes entreprises et des grandes fortunes n'est quand même pas un scoop – si l'administration fiscale ne peut pas récupérer les sommes ? C'est à se demander si la véritable cible ne serait pas plutôt le cabinet d'avocats Fonseca plutôt que les fraudeurs.
source : http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_panama-papers-un-an-apres-a-peine-175-000-euros-recuperes-par-le-fisc?id=9566936 Mercredi 29 mars 2017

De plus en plus de Bruxellois renoncent à faire valoir certains droits sociaux

Avoir des droits, c'est bien ... Pouvoir les faire valoir, c'est mieux. Selon l'Observatoire bruxellois de la Santé et du Social, de plus en plus de Bruxellois renoncent à faire valoir certains droits comme le droit au chômage, au logement ou à une formation. La raison ? La complexité et le changement régulier des législations. Et puis, l'administration n'est pas toujours à la hauteur : « Les informations sont erronées, contradictoires, on se rend compte que les demandeurs sont souvent renvoyés d’une institution à une autre, à tel point qu’elles atteignent un seuil de démarches au-delà duquel elles ne veulent même plus demander."
source: Philippe Carlot http://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_de-plus-en-plus-de-bruxellois-renoncent-a-faire-valoir-certains-droits-sociaux?id=9571256 Publié le lundi 03 avril 2017 à 10h53

Publifin et ses ramifications montoises

Intéressant petit article de Ph. Engels intitulé "L'intercom vache à lait" dans le dernier numéro de Médor (n°6, page 68).
Aucun des 31 (!) administrateurs d'IDEA (Intercommunale de développement économique et d'aménagement du territoire de la région montoise) ne semble s'être étonné lorsque IDEA a vendu son activité de télédistribution à Tectéo/Nethys en 2008.

Salaires des dirigeants d'organismes publics

En décembre 2016, le gouvernement wallon a plafonné les rémunérations des managers d'entreprises et organismes publics wallons : 245 000€ (un peu plus de 20.000€/mois) dans les entreprises et organismes publics, et 302 250€ (un peu plus de 25.000€/mois) pour les dirigeants de la SRIW, Sowalfin et Sogepa.
Pourtant, malgré son procès en cours pour détournement de fonds, Luc Partoune, directeur général de Liege Airport, continue de bénéficier d'un salaire d'un peu plus de 300 000€/an. Du coup, Jean-Jacques Cloquet, l'administrateur délégué de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) a presque l'air d'un clodo avec ses 215 000€ annuels.
source : http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-gouvernement-wallon-negocie-a-la-baisse-les-salaires-de-certains-patrons-d-oip?id=9561290
Pour les ennuis judiciaires de Luc Partoune et José Happart, voir les articles de la RTBF http://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_le-directeur-general-de-liege-airport-n-evitera-pas-les-poursuites-penales?id=9504931 et de La Libre http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-directeur-general-de-liege-airport-luc-partoune-sera-bien-poursuivi-en-correctionnelle-587ded67cd70717f88f9143e

Qui dit mieux ?

AB-InBev délocalise une partie de ses activités en Suisse, dans le canton de Zoug, sans doute le plus intéressant au monde. Fiscalement parlant. La raison en est simple : le SPF Finance réclame un complément d'impôts

Helpdesk

Maxime

Si les dénominations ne sont pas correctes, les discours ne sont pas conformes à la réalité, et si les discours ne sont pas conformes à la réalité, les actions entreprises n'atteignent pas leur but.
Confucius

Un p'tit plus