Le fond de l'affaire


 

Le retour du train de nuit en Europe?

Depuis longtemps, l'avion est subsidié, directement (détaxation du carburant) ou indirectement (infrastructures ou services non facturés totalement), tandis qu'on attend du train qu'il ne coûte rien à l’État. Mais les choses sont en train (si je puis dire) de changer.


En Belgique, les trains de nuit ont été supprimés il y a une quinzaine d’années. Tout profit pour les vols low cost. Mais aujourd’hui, grâce à l'Autriche, le train de nuit renaît.
En 2016, la compagnie allemande Deutsche Bahn (DB) a arrêté les trains de nuit. L’Autriche les a alors rachetés et a relancé l'exploitation des lignes abandonnées par la DB
Selon Bernhard Rieder, responsable communication de la société autrichienne publique de chemin de fer OBB, « Il y a deux ans, nous avons augmenté notre réseau de 50 % et nous offrons maintenant 17 lignes directes de train de nuit à travers l’Europe. » et il précise que ces lignes sont rentables (taux de remplissage de 65%). Le succès est au rendez-vous avec 1,4 million de passagers par an depuis fin 2016.
L'OBB n'opère pas encore en Belgique mais vous pouvez vous rendre de Bruxelles à Vienne en train moyennant un changement à Cologne, d'où part le train de nuit.
La première motivation avancée par les voyageurs qui prennent le train de nuit est l'impact sur le climat : trois fois moins polluant que l'avion selon CO2logic, une plateforme spécialisée dans le calcul des émissions de CO2.
Il y a bien sûr la différence de durée du trajet. Cologne – Vienne (de centre-ville à centre-ville): 5h30 en avion, 11h en train. Sauf que, en train, vous voyagez la nuit, pendant que vous dormez.
« Pour Ilene, musicienne néerlandaise, qui voyage toujours avec son grand violoncelle, l’argument numéro un en faveur du train, c’est le prix. "J’ai regardé pour prendre l’avion, nous dit-elle. Le premier vol était à 5 heures du matin pour un prix 4 fois supérieur à ce train de nuit. Et je vais arriver plus tôt à Vienne que si j’avais pris cet avion. Donc c’est une raison très pratique. Et puis je voyage avec mon instrument de musique et dans l’avion je dois toujours réserver deux sièges. »
En tout cas , l'OBB y croit : 13 nouveaux trains ont été commandés et arriveront en 2021. Ils permettront d'étendre le réseau.
Et puis la France change aussi d'avis : elle revient sur sa décision de supprimer ses deux dernières lignes de trains de nuit (Paris-Briançon et Paris-Latour-de-Carol dans les Pyrénées).
Sans parler de l'Italie où quelques lignes existent encore, ou de l'Espagne. Et même dans le nord de l’Europe. Et pour les nostalgiques, il leur est toujours possible de se rendre en Russie depuis Paris en train de nuit. A quand le retour de l'Orient Express ?

source: RTBF : Eric Destiné - Publié le jeudi 13 décembre 2018 à 17h15

Helpdesk

Maxime

Les idoles sont la plus pauvre image que les hommes peuvent se donner d'eux-mêmes.

Yvan Audouard, Lettre ouverte aux cons

Un p'tit plus

Manuel Valls en manif à Madrid (France Inter, Charline Vanhoenacker, 11/02/2019)

Lire la suite...